Accueil » Conseils d’un initié pour un voyage au Vietnam en solo

Conseils d’un initié pour un voyage au Vietnam en solo

par Gaetan
335 vues
voyage au vietnam en solo

Si vous planifiez un voyage en solo au Vietnam, il y a beaucoup de choses à considérer. Qu’il s’agisse des moyens de transport, des hauts lieux touristiques, des astuces budgétaires ou des repères culturels, ce guide vous aidera à tirer le meilleur parti de votre expérience. Suivez mon histoire personnelle et mon point de vue unique alors que j’explore des paysages à couper le souffle et des villes animées au Vietnam.

Recherchez et planifiez à l’avance

Avant de vous lancer dans un voyage à l’étranger, assurez-vous de faire vos recherches. Commencez par examiner les options de vol et d’hôtel qui correspondent à votre budget. Ensuite, faites-vous une idée des prix dans différentes villes. Renseignez-vous sur les attractions touristiques, les festivals et les sites célèbres avant de partir. En sachant ce que vous voulez faire, vous pourrez mieux cibler votre voyage et économiser de l’argent. En planifiant à l’avance, vous pourrez voir autant de choses que possible au Vietnam sans vous ruiner !

Choisissez un hébergement et des transports locaux

Lorsque vous cherchez à économiser autant d’argent que possible lors d’un voyage en solo au Vietnam, je recommande vivement de choisir un hébergement et des transports locaux. Pour les hébergements, Airbnb peut être une option pour un séjour plus confortable et sécurisé. Si vous recherchez l’ambiance locale, le Couchsurfing peut vous permettre d’accéder aux connaissances des locaux et de rencontrer de nouvelles personnes. Privilégiez les transports en commun dans la mesure du possible. Par ailleurs, se déplacer au Vietnam est bon marché en bus, en train ou en avion. Évitez les taxis autant que possible, préférez les motos-taxis, qui sont beaucoup moins chers !

Faites des activités et des attractions à petit prix

Partir seul au Vietnam ne signifie pas non plus que vous devez lésiner sur les expériences, j’ai pu respecter mon budget tout en trouvant de nombreuses attractions sympas et économiques. Faites vos recherches et cherchez des activités bon marché ou même gratuites ! Par exemple, j’ai visité le lac Hoan Kiem à Hanoï. Par la suite, je me suis émerveillée devant le magnifique pont ailé libre, deux expériences qui valent vraiment le coup sans se ruiner. Il existe de nombreuses façons d’en avoir pour son argent, bon voyage !

Manger comme un local 

Manger comme un local a été l’une de mes parties préférées de tout le voyage ! J’ai trouvé que les petits restaurants et les vendeurs de rue offraient plus d’options en termes de prix et de qualité que les grands restaurants. J’ai goûté de nombreux plats délicieux, mais mes deux préférés ont été le Pho, la soupe de nouilles traditionnelle vietnamienne, et le Banh Mi, un sandwich de style vietnamien. Manger à l’extérieur était incroyablement bon marché, et même en visitant les villes, j’ai dépensé très peu en nourriture.

Voyagez lentement pour maximiser votre expérience

Lorsque vous voyagez seul, il est particulièrement important d’aller lentement et de prendre votre temps pour explorer. Cela vous permet d’interagir avec les habitants, d’en apprendre davantage sur la culture et de vivre des expériences uniques que vous ne trouverez pas dans les guides touristiques. Je suis restée dans chaque ville pendant deux jours, ce qui m’a laissé tout le temps de me promener, de faire du tourisme, d’essayer différents restaurants et de discuter avec les gens. J’ai eu l’impression de mieux comprendre chaque ville que si je m’étais simplement précipitée sur le chemin d’une destination à l’autre.

Facebook Comments

Actualités connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies