Accueil » Une relation amoureuse avec votre patron ?

Une relation amoureuse avec votre patron ?

par Morgane
287 vues
relation amoureuse

Il est impossible d’empêcher des sentiments de naître au sein d’une entreprise, peut-être même avec votre boss. Est-ce correct ou devez-vous y mettre fin?

Que dit la loi sur la relation amoureuse entre patron et employée ?

Vous avez sans doute entendu parler d’histoires de chef hiérarchique limogé pour avoir été en couple avec une employée. Ces récits vous font peut-être peur si vous-même êtes amoureuse de votre boss. Si vous entamez une relation, sera-t-il licencié ou c’est vous qui le serez? Voulez-vous savoir ce que dit la loi à ce sujet? En France, sortir avec son patron est-il permis ou interdit? Déjà, il faut savoir que les relations amoureuses au travail sont plutôt monnaie courante chez nous. De très nombreux couples se sont formés dans le cadre professionnel, ce ne sont pas des cas isolés. Cependant, en France, le droit du travail, dans l’article 1121-1, protège les libertés individuelles. Or, l’amour relève de la liberté individuelle. Cela veut dire que les salariés ont tout à fait le droit d’entretenir une relation amoureuse entre eux.

Est-il possible d’entretenir une relation amoureuse avec son chef hiérarchique?

La loi protégeant les libertés individuelles sus-citées concerne aussi bien les employés que les dirigeants et les cadres d’entreprise. Et ceux qui sont au sommet ne peuvent interférer dans ces relations. C’est-à-dire qu’un cadre ne risque pas d’être licencié s’il entretient une relation amoureuse avec une subordonnée. Une telle relation est d’ordre strictement privé. Du coup, personne ne peut y mettre fin, d’ailleurs une telle relation ne cause normalement pas de troubles au sein de l’entreprise. Donc, une relation amoureuse consentie entre un cadre et une employée ne peut être un motif de licenciement en France. Cela ne doit pas non plus entraîner une sanction disciplinaire, sauf s’il s’avère que la relation cause un trouble au travail. Dans ce cas, l’un d’entre eux ou les deux peuvent subir une sanction.

Liaisons amoureuses avec votre boss : pourquoi pas ?

Si vous vous posez la question à ce propos, sachez que vous êtes libre d’entretenir une relation avec votre boss. Évidemment, la discrétion est préférable si vous voulez vivre tranquillement votre amour. C’est aussi la conduite préconisée par le site compatibilitedesprenoms.fr. Peu importe ce qui se passe dans les autres pays, notamment aux États-Unis, la loi française est claire. Une liaison amoureuse est tout à fait possible et même protégée par la loi, même si c’est avec votre boss. Il faut dire que travailler 5 jours par semaine avec les mêmes personnes, cela crée forcément des liens. L’amour naît facilement lorsqu’on passe environ 220 jours par an au boulot. Les affinités, voire le sexe, ne sont pas interdits sur un plan strictement légal. La vie intime, donc la vie sexuelle, des employés ne regardent que les intéressés.

Gardez votre relation discrète

Vous avez peut-être envie de crier votre amour à la face du monde, mais ce n’est pas forcément une bonne idée. Le fait est que les autres collègues pourraient se dire que vous espérez une promotion ou une augmentation de salaire. Les mauvaises langues ou les jaloux peuvent croire que vous consentez ces relations sexuelles contre un avantage professionnel. Même si ce n’est pas le cas, une telle rumeur peut se répandre et nuire à votre réputation et à celle de votre boss. La solution, c’est de garder votre relation secrète. Certes, l’amour au travail avec votre boss est permis. Cependant, faites profil bas. La règle d’or, c’est le silence absolu, il vaut mieux n’en parler à personne. Ne dit-on pas : «pour vivre heureux, vivez caché?» Restez professionnelle lorsque vous êtes au bureau, concentrez-vous uniquement sur vos tâches. Ayez une attitude correcte tout le temps, soyez respectueux et respectez les autres.

Facebook Comments

Actualités connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies